Biographie Actualités Galerie Photo Vidéo Publications Ecrire au président

ACTUALITES

Simon SORO, c’est cinq années de solidarité au profit des couches défavorisées

Société
juin 17, 2020 Simon-Soro.jpg

« A caractère apolitique, avec son slogan ‘’L’essentiel est dans la solidarité’’ l’ONG LA VIE n’a œuvré qu’à aller à la traque contre la hernie qui sévit surtout dans le monde paysan, plongé dans la précarité dans nos régions. Donc, volé au secours des personnes frappées par cette maladie honteuse à travers la Côte d’Ivoire a toujours été la vocation de SORO Simon et l’ONG LA VIE ».

Cette précision vient de M. Ouattara David, celui qui tient l’ONG LA VIE depuis l’emprisonnement de son Président SORO Simon frère cadet de Guillaume SORO. Le collaborateur du Président de l’ONG LA VIE juge utile de faire la genèse de la structure caritative présidée par son patron basée sur la solidarité avant de mettre l’accent sur son caractère purement apolitique :

« C’est en 2013 que le frère cadet de Guillaume SORO a mis en route son organisation de bienfaisance sociale principalement sanitaire baptisée ‘’ONG LA VIE’’. Depuis cette date jusqu’en janvier 2018, Simon SORO et son staff que nous sommes, composé de médecins et collaborateurs, ont réussi à toucher une bonne partie des couches défavorisées à partir d’un plan de maillage du territoire ivoirien bien élaboré.  De nombreuses régions de la Cote d’Ivoire ont pu être sillonnées afin de procéder à des cures herniaires gratuites, couplées de séances de vaccinations gratuites contre la méningite. A travers cette double action sociale, SORO Simon va donner de l’espoir à des populations vulnérables victimes de la hernie et également préserver la santé de milliers d’enfants, issus de milieux défavorisé en les vaccinant gratuitement contre la méningite » rappel  M. Ouattara David avec un brin d’amertume qui transparait dans sa voix, au vue de la situation sanitaire actuelle dans laquelle se trouve le président de l’ONG LA VIE  lui-même.

Pour toucher ses cibles, issues principalement du monde paysan, poursuit-il, « l’ONG LA VIE  va parcourir plusieurs milliers de kilomètres de routes des régions ivoiriennes. Il se remémore pêle-mêle, sans grande difficulté  le Lô Djiboua, l’Indénié-Djuablin, l’Agnébi-Tiassa, La ME, le Haut Sassandra, le Tchologo, Daoukro, Danané, Le Gô, le district d’Abidjan à savoir Abobo, Port-Bouet, sans oublier la zone périurbaine d’Abidjan dont Ahoué, Dabou, Songon». Aux dires de cet administrateur spécialiste des ONG, au sein de la structure de SORO Simon, « ce sont autant de localités que son président a parcouru pour aller soulager des personnes malades qui sont sans moyens ainsi que des enfants appartenant à des familles démunies ».

 L’ONG LAVIE a connu des entraves sur son chemin

Par ailleurs, celui qui tient la maison caritative n’a pas manqué de faire savoir que le parcours du bon samaritain  SORO Simon et son ONG a parfois été jonché d’obstacles.« Il ya eu des entraves sur le chemin de la caravane de l’ONG LA VIE de SORO Simon. En effet sur le chemin du petit frère de Guillaume SORO et son ONG de charité, il nous a été donné de vivre des situations qui nous permettent de dire que sa mission de haute portée sociale n’a pas été facile de tout temps.  Lui et son équipe ont dû faire face à des épreuves dans certaines régions de la Côte d’Ivoire, alors que c’était pour pouvoir apporter gratuitement la santé aux populations. Bien qu’étant apolitique, sa caravane de bienfaisance et de solidarité communautaire, dont je fais partie, assiste sans distinction ethnique, religieuse, ni appartenance politique. Nous avons pourtant été décrétée indésirable par des autorités politiques de certaines localités de la Côte d’Ivoire, qui ont pourtant au sein de leur population de nombreuses personnes qui souffrent de la hernie ». A révélé l’administrateur Ouattara David avant de lever le voile pour plus de clarification sur la date et la localité :

« Le 20 janvier 2018, le staff médical de SORO Simon dépose ses valises à Adzopé pour une vaste opération cure herniaire gratuite. Cela, à la demande persistante des chefs traditionnels du dit département auprès de Guillaume SORO son ainé, alors Président de l’Assemblée nationale qui répercute la doléance en terme de priorité auprès de son cadet. Ce jour là, au regard du nombre de malades venus solliciter sa gratitude, le président SORO Simon donne des instructions afin que la prise en charge s’élargisse à 400 malades de la hernie, au lieu de 350 cas préenregistrés et a également commandé des doses supplémentaires de vaccins contre la méningite. Mais, contre toute attente, le bloc opératoire de l’hôpital d’Adzopé a été refusé aux médecins de l’ONG LAVIE et le site même de cet établissement sanitaire public a été indiqué indisponible pour l’administration gratuite de doses de vaccins contre la méningite au profit de 350 enfants retenus également ce jour là. Au fil des renseignements, il nous a été révélé que les instructions venues de haut lieu, de ne recevoir l’équipe médicale de l’ONG LA VIE et par ricochet, les officines privées de la ville ont été sommés de ne céder leurs locaux, malgré la proposition de location faite par le président de l’ONG LA VIE. Une autorité de la région que je vais taire le nom a été dépêché sur le lieu de la cérémonie de lancement. Il est venu nous dire de sursoir à l’opération le temps de trouver une issue pour pouvoir soulager les personnes malades. La conséquence ne s’est pas attendre. Les 400 malades de la hernie venus des villages et campements n’ont pu être soulagés ce même jour. Ils n’ont pu être débarrassés gratuitement de cette maladie honteuse. Cela n’a été possible que lors d’une nouvelle séance après la cérémonie de lancement. Malgré ces artifices d’une autre considération, SORO Simon, avec détermination a toujours maintenu le cap de son élan de solidarité envers son prochain ». A soutenu Ouattara David et de préciser : « Au regard de ce qui pourrait naitre de politiquement correcte ou incorrecte, l’ONG LA VIE qui se tient à équidistance des différentes chapelles ne saurait donner caution à quoi que ce soit en dehors du social.

Pour M. Ouattara David administrateurs de l’organisation, son président SORO Simon a décidé au constat de ce précédent, de mettre certains pans de ses activités en berne. Ainsi,  souligne t-il, depuis 2018, les personnes malades de la hernie qui attendaient de voir l’ONG LA VIE venir dans leur localité continuent de scruter l’horizon dans la prière afin de voir le président SORO Simon retrouver sa santé et la liberté définitive.

Il faut rappeler que la localité d’Abengourou où le Président de l’ONG LA VIE est en détention, il a soigné gratuitement 350 malades de la hernie et vacciné gratuitement des centaines d’enfants. Simon SORO était loin de s’imaginer qu’il reviendrait dans cette ville pour faire la prison, là, où il a donné la joie de vivre à de nombreuses personnes.

J.FK

 


AUTRES ARTICLES




gks

Copyright 2019 - Guillaumesoro.ci