Renouvellement des instances du mouvement le 30 juillet 2022

GKS-1.jpeg
admin

Le GPS à la pratique de la démocratie interne

 

 Au sein d’un mouvement ou d’un parti politique, comme dans un pays, la démocratie ne va pas s’épanouir simplement parce qu’elle est proclamée.

La démocratie interne du mouvement politique ou du parti peut être compromise par des facteurs tels que: une direction isolée, des structures quasiment inexistantes et une communication insuffisante, un manque de changement ou de renouvellement de la Direction, des membres du mouvement marginalisés, des pratiques autoritaires et un manque de tolérance.

Parfois ces facteurs créent une situation dans laquelle quelques individus dominent les affaires du parti sans réelle considération pour la grande masse des membres. Une telle situation empêche l’inclusion et limite l’opportunité pour les membres de façonner la politique du mouvement puisqu’il s’agit ici du mouvement citoyen et politique, Générations et Peuples Solidaires, GPS. L’adhésion d’un parti à des principes démocratiques devrait être reflétée non seulement dans ses statuts, mais également dans les interactions quotidiennes entre les dirigeants et les membres. Et c’est ce que le Président de Générations et Peuples solidaires, Son Excellence Guillaume Kigbafori Soro, déterminé à pratiquer entièrement la démocratie, entend faire cette année 2022 à la fin de son mandat, trois ans après son élection à la tête de cette organisation.

Pour ce faire, il convoque le 30 juillet 2022 le premier congrès ordinaire de sa structure. Ce congrès appelé Conférence nationale d’expression citoyenne (CNEC) aura pour vocation de faire le bilan des premières années de fonctionnement, d’examiner les défis affrontés, de mettre sur la table les acquis, les faiblesses et de tracer les sillons pour les années à venir. Ce sera également l’occasion d’examiner le bilan du bureau sortant, pour lui donner ou lui refuser le quitus et procéder au renouvellement des instances dirigeantes, la Présidence de GPS et le Commissariat aux comptes.

Pour y arriver, des principes d’organisation et de fonctionnement doivent être mis en place pour garantir la démocratie interne et l’impartialité lors des débats et la transparence du vote.

Ainsi depuis la mi-juin 2022, plusieurs commissions de travail ont été mises en place avec des rôles et des attributions bien précises afin de réussir ce pari démocratique. Notamment :

- 1. Commission Réforme de GPS, chargée d’examiner les recommandations des missions d’évaluation et de faire des propositions en vue de leur mise en œuvre ;

  • 1.1. Sous-commission structuration et implantation
  • 1.2. Sous-commission fusion
  • 1-3 la sous-commission formation

- 2. Commission Mobilisation des ressources, chargée de proposer un mécanisme de financement des actions de GPS. Puisque le mouvement est une organisation de membres, il est important que la mobilisation des ressources pour son autofinancement reflète les valeurs démocratiques et transparentes tout en rejetant toute forme de corruption. C’est à cela que s’attèle cette Commission.

- 3. Commission Scientifique, chargée de la relecture et de la révision des textes du mouvement ; de la présentation d’un rapport au cours de la session ;

- 4. Commission Election, chargée de proposer le manuel de procédure pour l’organisation de l’élection ; de gérer les aspects techniques de l’organisation des élections en vue du renouvellement des organes ; de suivre les opérations de vote ; de dresser les procès-verbaux des votes à transmettre au Bureau de séance de la conférence ;

- 5. Commission Communication et technique, chargée de mettre en place les aspects techniques de la rencontre par vidéoconférence ; de veiller à la couverture médiatique de l’événement et à la diffusion des débats ;

- 6. Secrétariat technique, chargé de gérer les aspects administratifs de l’organisation de la session de la Conférence Nationale d’Expression Citoyenne (convocation des participants, liste de présence, documentation des participants) ; de rédiger le déroulé, les projets de résolutions, le projet de procès-verbal de la session.

Ce premier rendez-vous pour le réexamen des textes et le renouvellement des instances dirigeantes de GPS est une belle et grande occasion pour les membres de GPS de suivre et de participer ouvertement et librement à toutes les activités du mouvement.

Louis Konan

 

 

admin

Autres articles Politique

Politique
Voici les instances dirigeantes de GPS

Dans sa vision de bien faire fonctionner sa machine en vue de lui procurer un mécanisme parfait, bien huilé, le leader de Générations et Peuples Solidaires, Guillaume Kigbafori SORO conçoit...

juil. 25, 2022
Politique
Renouvellement des instances de GPS le 30 juillet 2022

Guillaume Soro au GPS : «  L’urgence à présent est de relancer notre machine »

juil. 23, 2022
Politique
Renouvellement des instances du mouvement le 30 juillet 2022

Le GPS à la pratique de la démocratie interne

juil. 23, 2022