Biographie Actualités Galerie Photo Vidéo Publications Ecrire au président

ACTUALITES

L’opposition politique ivoirienne annonce un meeting pour samedi à Anono

Politique
juil. 4, 2019 bon.jpg

Les groupes parlementaires et les partis politiques de l’opposition ont animé une conférence de presse, ce jeudi 4 juillet 2019 au siège du PDCI-RDA à Cocody, pour informer de la tenue d’un meeting ce samedi au stade d’Anono dans ladite commune pour, disent-ils, « la renaissance démocratique de la Côte d’Ivoire ».

La porte-parole des conférenciers, Yasmina Ouégnin, députée de Cocody, a rappelé que l’élection en mars dernier du président de l’Assemblée nationale par exemple s’est faite, selon elle, « au mépris des règles démocratiques de l’institution ». Elle a également dénoncé la composition du nouveau Bureau de l’institution parlementaire qui ne comporte « aucun élu de l’opposition ». « Notre système politique est en péril », a-t-elle décrié.

Quant à la question de la carte nationale d’identité, les groupes parlementaires et les partis politiques de l’opposition ont exigé que « le budget de l’Etat supporte intégralement les charges liées aux opérations d’identification ». C’est d’ailleurs la principale raison de l’appel à « la mobilisation populaire qui commence ce week-end à Abidjan comme à l’intérieur du pays et au sein de la diaspora ivoirienne », ont-ils justifié.

En effet, en avril dernier en tournée à Dabakala, le Président du Comité politique, Guillaume Soro, avait demandé aux populations de faire de la gratuité de l’établissement et de la délivrance des cartes nationales d’identité une préoccupation auprès du gouvernement ivoirien. Une proposition de loi a été introduite ensuite à cet effet par le député Alain Lobognon de Fresco, un proche de l’ex-président d’Assemblée, qui n’a pas eu l’adhésion des députés RHDP qui ont voté pour la somme de 5000 F CFA pour tout établissement du précieux sésame.

Autre pomme de discours entre l’opposition politique et le gouvernement ivoirien, la nouvelle composition de la Commission électorale indépendante (CEI). Mercredi dernier, un texte portant recomposition de l’organe électoral a été adopté en conseil des ministres. Mais, assure la conférencière, « il nous faut tous impérativement faire entendre raisons à tous ceux qui entrevoient s’accaparer de la commission électorale indépendante ». Puis de réitérer son appel à la mobilisation pour le meeting du stade d’Anono samedi prochain.

BS

 


AUTRES ARTICLES


COMMENTAIRES



gks

Copyright 2019 - Guillaumesoro.ci